Souper, papillon et joëllette

Publié le 31 Mai 2013

Hier soir au dîner (j'avais envie d'écrire "au souper" parce que j'aime bien ce terme -il me fais penser au Seigneur des Anneaux, tu comprends- mais on ne mange pas de soupe chez nous, rapport à mon traumatisme de la soupe en brique dégueu ou faite maison mais avec des fils (miam miam) dans mon enfance ET mon adolescence (le pire) où TOUS les soirs en hiver (et plus si sadisme affinités, on y avait le droit)... Hier soir au dîner, donc, alors qu'habituellement nous sommes branchés sur les Simpsons ou Scène de ménage, la télé était exceptionnellement éteinte, la musique en fond sonore, Minus et moi avons mangé tranquillement tout en se racontant notre journée. Enfin, le concernant c'était plutôt une journée mi-réelle, mi-inventée, c'est fou l'imagination que peut avoir un enfant de -presque- 4ans. Mais j'adore. C'est rigolo de le voir s'emballer dans ses explications complètement farfelues, mais il y croit tellement, c'est ça qui est fort. Ma quiche lardons-oignon-chèvre-champignons (tant qu'à faire je te donne la recette complète si tu veux) (je suis trop aimable, je sais) était délicieuse, c'est Minus qui l'a dit. J'ai adoré ce moment de quiétude, d'échange et de partage, de rires et d'enguelades (oui parce que mon fils est un goret à ses heures perdues, ça a un peu le don de m'énerver -notamment quand l'aspirateur est fraîchement passé).

Cette fripouille adore me prendre pour une fille née de la dernière pluie :

- Maman, si tu veux, je te propose que je prends pas ma douche ce soir, on mange sur le canapé et je m'endors devant la télé.

- Mais bien sûr, et la marmotte elle met le chocolat...

- Mais si ! Comme ça t'auras pas besoin de n'essuyer la table et tu bailleras pas en lisant le livre ! #sourireoptimiste

Cet enfant m'étonnera toujours. TOUJOURS je te dis.

Quand il se réveille le matin, il n'a pas de crottes d'oeil. Non, lui il a des "papillons" dans l'oeil #tropchoumonloulou - et sinon, j'assume mon côté chamallow.

Ce week-end, nous partons à Erquy, en Bretagne. En théorie, nous y allons pour faire une randonnée en accompagnant des joëlettes, donc mon frère en particulier qui sera dans une d'elles. En pratique, voici le programme :

- vendredi soir : (gros) apéro / pique-nique géant avec toute la bande de coureurs, parents, frèrot, Minus, salades, chips, Pastis et Martini.

- samedi matin : promenade au marché d'Erquy (achats compulsifs de charcuterie et autres produits du terroir susceptibles d'atterir dans nos bouches pour l'apéro du midi).

- samedi aprèm : randonnée (c'est un bien grand mot pour la fille courte sur pattes que je suis) (je DESTESTE le sport).

- samedi soir : après l'effort, le réconfort => cochon grillé tout ça tout ça, après l'apéro, bien sûr.

- dimanche : retour tranquillou vers notre province nantaise...

Un vrai week-end sport qui m'attend, n'est-ce pas !

Il ne fera pas ce temps là, faut pas déconner non plus

Il ne fera pas ce temps là, faut pas déconner non plus

Rédigé par Kikekoidonc

Repost 0
Commenter cet article