Samedi, je vais covoiturer

Publié le 8 Août 2012

Vendredi, je serai en vacances, je préparerai mes bagages (1 mallette pour moi, 3 valises pour Minus) (mais comme il est enfin propre, il n'y aura plus les couches, et ça c'est juste magique!), je vérifierai au moins 10 fois de ne rien avoir oublié, je bouclerai définitivement le tout samedi matin, et puis je m'en irai covoiturer.

 

A défaut de trier mes papiers, bouteille, verres et autres objets recyclables comme le fait si bien Mère-pas-parfaite, moi je prends soin de notre petite boule bleue en covoiturant.

 

Et au-delà de préserver la planète en émettant moins de CO² (car comme tu le sais, l'émission excessive de CO², c'est maaal), le covoiturage a plein d'autres petits avantages. Par exemple :


- si tu es fauché (tout comme moi), covoiturer te permet de voyager à petit prix, étant donnée que tous les participants du trajet paient une partie.


- si tu n'as pas d'amis (prends un Curly!) pour t'accompagner, covoiturer te permet de passer du temps à tailler le bout de gras avec ton passager (ou ton conducteur) le temps du trajet (qui peut être très long selon ta destination), donc de te sentir moins seul. 


- si tu as soif de découverte de musiques et autres divertissements (notamment le racontage de vie de tes accompagnants, comme moi en fait), covoiturer est fait pour toi !

 

- si tu es célibataire et que tu cherches l'âme soeur (ou un plan Q), il peut t'arriver de tomber sur une personne sympathiquement charmante qui te propose très subtilement de te retrouver plus tard où bon te semblera pour partager d'agréables moments. Si si, je t'assure, véridique, et c'était mon trajet le plus long (6 heures exactement). (J'étais célibataire à ce moment là mais ne cherchais ni âme soeur ni Plan Q. Non mais je me justifie juste comme ça, "au cas où" tu penserais que, bon, voilà quoi. Mais non non non, que nenni, pas du tout) (quoi ? comment ça les gens qui se justifient ont des choses à se reprocher ?)


- si tu souhaites être avec des personnes qui fument (ou pas), qui écoutent de la musique (ou pas), qui parlent sans arrêt (ou pas), qui ont des animaux avec eux (ou pas), la plupart des sites te permettent de choisir.

 

 

Bon, je t'avoue qu'il y a de moindres inconvénients, mais quand même :


- tu ne peux pas péter dans la voiture (en général c'est très mal pris, et toi non plus tu n'apprécierais pas que tes poils de nez grillent à cause d'un souffle de cul lâché par autrui)

 

- tu ne peux pas manger des chips si ce n'est pas ta voiture parce que ce n'est forcément pas toi qui ramasseras (ne ment pas, ce n'est PAS toi qui ramasseras, tu le sais bien)

 

- tu ne pourras pas emmener en vacances Mistinguette ta mygale et Léon ton serpent parce que, comme la plupart des gens sur cette Terre (la plupart des gens = moi), ton accompagnateur sera phobique de ces bestioles là.

 

Personnellement, j'ai déjà covoituré et cela m'avait convaincu et bien plu. Je n'ai pas fait beaucoup de trajets (seulement 3), mais avec des gens différents, et j'avoue être bien tombée. C'est à chaque fois moi qui conduisais. Bien sûr l'idée d'embarquer un tordu-psychopathe-violeur-tueur m'est bien passée par l'esprit (à défaut j'ai embarqué un charmant Don Juan, bon), mais j'ai essayé d'être confiante plus que méfiante, et le rapport téléphonique au préalable m'avait rassuré. Il est vrai que sur les 3 passagers, 2 étaient des filles, ce qui déjà limite les risques de me faire agresser, enfin c'est ce que je pense, je sais bien qu'il y a aussi des psychopathEs dans notre société.

 

Du coup, pour toutes les bonnes raisons ci-dessus, je me suis à nouveau lancée dans cette aventure qu'est le trajet à plusieurs notamment des-personnes-que-tu-ne-connais-pas. 

 

Du coup, j'ai déposé ma petite annonce sur ce site de covoiturage, en espérant ne pas voyager seule / payer moins cher / que les gens me racontent leur histoire / pourquoi pas découvrir de nouvelles musiques (mais pitié pas la techno de la dernière fois, j'ai perdu des neurones et je n'entends plus que d'une demie-oreille)

 

co.JPG

 

Tu noteras tout de même une petite erreur, un léger détail qui me chiffonne un tantinet...

photo--4-.JPG

Non mais oh.

 

Rédigé par Kikekoidonc

Publié dans #Racontage de vie de moi-même

Repost 0
Commenter cet article

mère pas parfaite 09/08/2012 10:40

oui je suis philosophe à mes heures :p

Ellie 08/08/2012 16:12

Ahlala, il est pas très gentil ce site de te vieillir comme ça ! :p

Kikekoidonc 09/08/2012 10:16



Non, il n'est pas gentil je suis bien d'accord avec toi. Je vais p't-être "signaler le cotenu" de leur page tiens... !



mère pas parfaite 08/08/2012 12:53

ho bah merci de parler de moi hein ;)
j'adore "tas pas d'amis prends un curly" et tu m'as achevé avec "un souffle de cul lâché par autrui" (voui forcément c'est cette phrase que j'ai retenu hein)...

Kikekoidonc 09/08/2012 10:14



Avec plaisir copine-de-blog ! ça mange pas de pain de mettre un lien :) Je suis heureuse de voir que dans mon roman plus long que ma main, tu aies retenu ces 2 magnifiques phrases complètement
philosophiques ;)