Ne me parle pas, je lis !

Publié le 21 Décembre 2012

Mercredi, après avoir déposé ma voiture pour qu'elle soit lavée (promis bientôt j'arrête de t'en parler), je suis allée fouiner avec Mumdamour dans les magasins de tissus pour acheter mes premiers tissus que j'vais faire des trop belles choses avec (j'ai enfin reçu ma belle machine à coudre, je suis so happy !).

 

Nous nous sommes rendues dans une foire-fouille également où j'ai pu trouver un livre à 0.99 € pour passer le temps en patientant dans la salle d'attente du garage. Je n'aime pas lire les revues des salles d'attentes -surtout que là c'était spécial auto- je suis dégoûtée rien qu'à l'idée de les toucher alors que tout le monde les a feuilletées avant moi (et peut-être avec des doigts plein de pipi s'ils ne se sont pas lavés les mains après être allés aux toilettes publiques du garage ? Ou plein de salives pour tourner les pages ? Beurk) tout comme je ne supporte pas que l'on s'assoit tout à côté de moi alors qu'il y a plein d'autres places de libres dans la salle d'attente. C'est mon côté Monk, certainement.

 

Ce livre traitait d'un épisode d'une série TV (Kyle XY, tu connais?), ce n'était donc pas folichon mais je savais qu'au moins je ne peinerais pas à me mettre dedans tellement l'écriture était simple. Et puis à 99 centimes franchement, je n'allais pas faire de chichis.

 

J'étais donc rendue à quelques pages quand un homme rentra dans la salle d'attente pour récupérer lui aussi sa voiture. Nous nous sommes salués, nous sommes des gens cordiaux.

 

Je suis retournée dans mon livre, je voyais bien qu'il m'observait, je sentais son regard sur moi et il n'avait rien à voir avec le gentil-et-trop-beau-monsieur du garage donc je n'avais aucun intérêt à relever la tête vers lui et j'essayais tant bien que mal de ne pas lui prêter attention. Mais c'est dur de te concentrer quand tu te sens observée.

 

J'ai fini par lever le regard vers lui au bout d'un moment pour vérifier son attitude, c'est là qu'il m'a sourit et a tenté un début de conversation du genre "Ouhlala cette pluie ! Il vaut mieux être bien couvert hein !" ... Oui, c'est sûr, lui ai-je répondu, puis je suis retournée dans mon livre. Je le voyais du coin de l'oeil bouger ses jambes, un coup à droite, un coup à gauche et vas-y que je me lève pour regarder par la fenêtre et que je repose mon cul sur la chaise en soupirant et en reposant le regard sur toi. Mais bordel j'essaye de lire tranquille là ! C'en était pesant, je me suis sentie obligée (en fait mes yeux se sont levés tous seuls) de le regarder de nouveau, c'est là qu'il a retenté une conversation. J'ai cru bouillir sur place. Je ne sais même plus ce qu'il m'a demandé mais aucun mot ne voulait sortir de ma bouche (et je n'avais pas envie de rentrer dans son jeu). Du coup, je lui ai répondu plus ou moins ainsi :

 

quand je n'aime pas quelqu'un

Merci Ellie pour ton gif, il correspond tout à fait à la situation...

 

Puis je suis (encore) retournée dans mon livre... et "bizarrement" il ne m'a plus adressé la parole.

 

Alors bon, je suis une fille sociable d'ordinaire, j'aime bien parler, je suis plutôt piplette d'ailleurs, c'est même moi qui suis d'habitude avenante itout itout. Mais il faut m'expliquer un truc quand même. La personne bouquine dans la salle d'attente. Elle a carrément emmené son propre livre -même nul- et à l'air à fond dedans (pas assez apparemment). Alors quoi ? Pourquoi s'obstiner à vouloir lui parler (et donc la déranger) alors que visiblement, lors de la première tentative de discussion, elle n'a pas continué dans le sujet ? Pourquoi ? Mais POUQUOI ???

 

(je suis polie tout de même, je lui ai dit -avec plaisir et un grand sourire- Aurevoir en partant...)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Kikekoidonc

Publié dans #Racontage de vie de moi-même

Repost 0
Commenter cet article

Evi 21/12/2012 19:44

Non mais je déteste les salles d'attente à peu près pour le même genre de truc. Du coup moi c'est soit bouquin, soit téléphone!
(tu m'as dégouté avec l'histoire de salive et de pipi, je ne vais plus toucher les revues chez le docteur maintenant c'est sûr! :D)

Kikekoidonc 07/01/2013 15:35



ah mais ça fait longtemps que je ne touche plus les revues chez le docteur hihi ! J'ai même du mal à laisser (surtout) jouer Minus avec les jeux de la salle d'attente, du coup je lui emmène
quelques voitures... mais c'est tellement tentant pour lui de toucher aux jeux qui ne sont pas les siens ! Je HAIE les microbes !!!



mere pas parfaite 21/12/2012 17:24

Mouahaha j'aurai bien voulu être une souris pour voir ta tête ^^

Kikekoidonc 07/01/2013 15:33



Bah à peu près comme le gif sauf que je ne suis pas blonde ah ah !



Ellie 21/12/2012 17:13

En fait c'est "ELLIE !" ^^
Oui tu as raison, il correspond très bien! ;)

Kikekoidonc 07/01/2013 15:33



Mes plus plates excuses Ellie ! Le pire c'est que je pensais bien à toi quand j'ai écrit ça... mon cerveau a disfonctionné ! J'ai modifié et j'ai même mis ton lien pour me faire pardonner... :)



teparlerdemavie 21/12/2012 13:42

Peut-être qu'il s'est dit que ton livre n'avait pas l'air passionnant et qu'il était de sa mission de t'en distraire (l'était plutôt charitable cet homme-là, tu aurais pu faire un effort!
ahaha!)
Non, en fait je crois que, comme tous les hommes, il avait besoin, lui de se distraire et s'en fichait de te déranger (on sait bien qu'un homme qui s'ennuie est un homme pénible! lol)
Nan j'déconne, en fait, c'était certainement un impatient qui, comme tous les impatients, ne sait pas patienter!
bisous!

Kikekoidonc 07/01/2013 15:31



Un impatient qui comme tous les impatients ne sait pas patienter... pas mal ta phrase ! Oui je pense aussi mais bon grrr j'aime pas me faire embêter quand je lis (ni quand je fais quoique ce soit
d'autre d'ailleurs!)