"Mariage pour tous"

Publié le 11 Janvier 2013

Se retrouver à table lors d'un grand repas de famille, écouter attentivement le sujet se lancer, l'un qui donne ses arguments "contre", ceux qui sont "contre" (ou qui ne savent pas trop, mais ont juste envie de parler) aussi renchérir, les entendre parfois dire n'importe quoi mais l'effet de groupe où l'on se sent plus fort, tu sais ce que c'est...

 

Être sidérée par la grand-mère qui débarque avec un "C'est la mode [d'être homo] ça leur passera", par l'oncle qui sort un "Tant qu'ils me touchent pas, moi je m'en fous", par un autre proche qui balance "On les laisse déjà tranquille ces gens là (c'est gens là ???), pourquoi ils demandent encore à se faire remarquer franchement".

 

Puis tout à coup, une tante qui délie sa langue et casse leur ambiance en disant ce que ceux qui n'osent rien dire pense tout fort, avec un "Moi je ne vois pas pourquoi ils n'auraient pas les mêmes droits, et puis ça change quoi à vos vies après tout?".

 

Et bam, gros silence, les "Mouais, mouais, non, non je suis pas d'accord, faut pas aller contre la nature, un homme et une femme c'est fait pour se reproduire, blablabla".

 

Alors attends. Déjà, le sujet engagé c'est le mariage, on parle pas de procréation là, donc ne mélange pas tout. On parle de mariage, d'égalité sur le plan matrimonial, d'amour et de droits entre deux êtres, on ne parles pas d'enfants pour le moment.

 

Et puis sérieusement, tu te crois à quelle époque ? Tu crois que les homos se sont découverts il y a quelques années seulement ? Qu'un jour il y en a qui se sont dit "Tiens, toi Jean-Paul tu vas embrasser en public Marcel, et Marianne tu vas plotter le cul à Simone, comme ça les gens seront choqués, tout le monde en parlera, se fera des films, foutra la merde, on va trop se marrer ah ah !".

 

Moi je pense plutôt que l'amour (sentiment) (et plus si affinités !) entre deux personnes du même sexe a toujours existé depuis la nuit des temps, au même titre que l'amour entre deux personnes de sexe opposé.

C'est juste que l'image du parfait petit couple hétéro a tellement été mis en avant que la société, tel un mouton, a suivi et adopté le principe, et  maintenant lorsqu'elle entend homo, elle comprend (pour la plupart) haine, horreur, contre-nature, honte, et que sais-je encore...

 

C'est une attitude pitoyable que de dire de telles choses, cela m'indigne.

Être pour ou être contre, c'est l'avis de chacun.

Mais dans tout position, chacun se doit de respecter l'opinion de l'autre et surtout de respecter le sujet, notamment ici : des personnes, des êtres humains.

 

Et puis franchement... ça commence vraiment à me gonfler.

Je conçois que c'est un sujet important, mais il est temps qu'il soit clos et que les choses soient décidées parce que cette actualité dont on n'arrête pas de parler constitue à mes yeux un sujet pour faire oublier pendant un temps des affaires réellement préoccupantes pour notre pays (les gens qui crèvent de faim dans la rue, ceux qui n'ont pas de logement, ceux qui n'ont pas de travail, ceux qui ont un travail et qui galère quand même à vivre ou plutôt survivre, ça leur parle ?), mais ce n'est que mon avis... D'ailleurs tout ce qui est écrit sur ce blog n'est que mon avis et mes impressions, je n'invite en aucun cas qui que ce soit à prendre part ou à tout lire si jamais ça ne lui plaît pas. Après tout, je dis ce que je veux, cela s'appelle la Liberté d'expression.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Kikekoidonc

Publié dans #Non classé (mais classé quand même)

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ellie 11/01/2013 12:00

Tout est dit :)

Kikekoidonc 11/01/2013 12:05



Ca me trainait sur le coeur depuis trop longtemps, quand j'ai lu le 20 Minutes ce matin, fallait que ça sorte ! ;) Biz