J'ai décidé d'avoir un chât

Publié le 19 Juillet 2012

Et je l'ai eu. Parce que quand je décide quelque chose, j'aime que ce soit réalisé, d'une part, et que ce soit rapide, d'autre part ; parce que je n'aime pas vraiment attendre (et encore je me suis beaucoup améliorée en matière de patience depuis que le Minus est arrivé dans ma vie), que j'aime faire ma capricieuse (parce que je le vaux bien) et qu'en général, ça fonctionne. Enfin, il faut que je me donne un mal de chien pour y arriver, ce n'est pas toujours facile d'être capricieuse, tu comprends. Il faut des années et des années d'expérience (j'ai 26 ans (et demi) d'expérience pour le moment et je ne compte pas m'arrêter à ce niveau).

   

Voilà la nouvelle du jour, j'ai un chaton. Enfin, Minus a un chaton, qu'il caresse, le câline, avec lequel il joue, etc. Moi j'ai partiellement un chaton, j'ai surtout les croquettes à donner et la litière à changer. Accessoirement j'ai aussi le "dressage" à faire (crois-tu que je devrais dire Adieu à mes rideaux, mon super canapé Ikéa, mes assises de chaises dans la cuisine (chaises que j'ai récupérées, mais quand même), mes pieds de meubles, mes fringues sur le séchoir qui pendent ?).

 

Cela fait 20 ans que je n'avais pas eu de chat à la maison. Et il y a 20 ans c'est moi qui le câlinais et qui n’avait pas besoin de m’occuper ni même de penser à sa litière, à ses croquettes. Ah le bon vieux temps, le temps de l’insouciance. Ce temps où tu peux goûter de la pâtée pour chat sans même que l’idée que cela soit répugnant, infecte, méga dégueulasse, et accessoirement te rende malade, ne te passe par la tête.

 

 

Malgré les tracas qu'un chaton peut apporter (oh j'exagère, il est trop meugnon mon chatounet), on peut aussi en sortir de bonnes choses, et même des choses utiles, j'ai envie de dire. Ainsi, j'ai découvert hier soir qu'un chat, ça sert vachement-beaucoup :

 

- si tu veux te faire laver les pieds sans dépenser une goutte d'eau ni bouger un orteil ; 

 

- si tu veux te taper une bonne crise de fou rire en te faisant chatouiller dans le cou (et par la même occasion te faire bouffer les cheveux) ;
 
 Cette liste n’est pas exhaustive. Je pense que ce chaton me donnera matière à faire bien d’autres articles. Je dis ça comme ça, je ne sais pas pourquoi, l’intuition sûrement.

 



Si tu veux tout savoir, ce chaton s'appelle Mini, nom donné par le Minus. Pour moi, Le Chat me convient très bien (j'ai proposé Roukmout mais ça n'a pas plus à tout le monde, soit disant que c'est un nom méchant et pas fait pour un chat (pour un humain peut-être ?!), soit.), mais il est vrai que Mini, ça marche bien pour le faire venir, tu sais, quand tu l'appelles d'une voie aigüe et vicieuse "Mini, Mini, Miniii !" pour qu'il sorte d'un endroit où tu n'as pas du tout (DU TOUT) envie qu'il aille se fourrer.

 

Bref, j'ai un chat.

chat-.JPG

 

chat-dort.JPG

 

chat-joue.JPG

 

 chat.JPG

Rédigé par Kikekoidonc

Publié dans #Racontage de vie de moi-même

Repost 0
Commenter cet article