J'ai craqué pour ce sac

Publié le 23 Juillet 2012

Ce sac là.

 

sac-1.JPG

 

Ce sac qui rappelle l'été (oui je dis rappelle car en ce moment le soleil, il va et il vient, mais il va plus qu'il vient quand même, tant que parfois on se croierait en automne). J'avais besoin de couleurs, de gaïeté, de légèreté (l'été je troque les gros sac-valises d'hiver contre les petits sacs où on ne peut pas mettre grand chose, certes, mais c'est tout de même bien moins chiant à se trimballer).

 

J'avais aussi (et surtout) besoin de me faire plaisir (encore, je sais) parce que le moral des troupes est actuellement en train de tomber dans les chaussettes (que je ne porte plus, on est en été quand même, faut pas déconner). Bah oui, tu te rappelles ce foutu poteau qui a frotté de trop près ma voiture ? Et bien figures-toi que selon mon contrat d'assurance ma franchise s'élève à 340 € (je te l'accorde, ça fait (TRES) cher le poteau. Ne t'inquiètes pas si ce chiffre t'explose la pupille, à priori c'est normal, mais ça passe. Enfin, j'espère...), et encore je vais "juste" payer 340 € parce que c'est le montant maximal à sortir de ma poche (qui est bien trouée en ce moment, putain-de-bordel-de-merde) si jamais le montant des réparations est plus élevé que la franchise, ce qui d'après l'ami de mon père, est le cas.

 

Je me suis donc faite ce petit plaisir, hier matin, en me promenant avec ma Grand-mère et mon Minus au marché. Nous avons bien sûr commencé par acheté le déjeuner que j'ai nommé se mettre les pieds sous la table, à savoir = ne rien avoir à préparer (on pourrait croire que nos grand-mères sont des chefs cuisto par goût de la cuisine, mais ce n'est pas le cas pour toutes d'entre-elles ! Pas la mienne en tout cas, qui m'a appris il y a de cela quelques mois qu'on lui avait enseigné à cuisiner étant jeune pour servir son mari et être une bonne mère au foyer (ah, cette époque...) mais que désormais moins elle en faisait, mieux elle se portait !).

 

Puis nous nous sommes arrêtés au stand des sacs, lunettes et grigris en tout genre.

Et j'ai FLASHÉ. Pas sur celui-là, à vrai dire. Enfin je veux dire, pas cette couleur là, au début. Je préfèrais de loin le rose, (le rauze, c'est ma couleur préférée. Avec le jaune, le vert, le orange, le marron...) mais je me suis dis que celui là, il irai avec tout plus que le rose.

Je lui ai quand même trouvé des arguments (même si le rose était vraiment très très joli) :

 

Il a des petites boules colorées qui pendent, et moi, j'aime les boules qui pendent (je te vois déjà venir avec ton idée mal placée...) 

 

sac 2 

 

Et quand tu regardes bien (de très très près quand même), il briiillllleee !

  

sac 3 

 

Je ne suis pas égoïste, mon petit chéri Minus a lui aussi, eu droit à son sac (un peu moins brillant, soyons honnêtes, mais presque tout aussi coloré)

 

 

rasta evolution 

Rasta Evolution (je rêve de le voir porter des petites dreads sur sa petite tête frisée) (quand j'arrêterai de lui couper court, of course) (c'est à dire, pas tout de suite, tellement c'est pratique les cheveux court quand tu as un petit bonhomme), j'aime beaucoup le signe Peace & Love, ça donne un peu d'espoir et d'envie que le monde aille mieux, tu vois, qu'il n'y ait plus de guerre, plus de racisme, que les filles pètent en faisant des paillettes, et que la marmotte elle mette le chocolat dans le papier alu...

Rédigé par Kikekoidonc

Publié dans #Racontage de vie de moi-même

Repost 0
Commenter cet article