"Dépêche-toi !" (ou pas)

Publié le 19 Septembre 2013

La journée a commencé sur les chapeaux de roues.

Je prends mon temps pour me lever, je retarde l'heure surtout.

Merde, le p'tit dort toujours. Comme d'hab, du mal à le réveiller, les bras de Morphée le retiennent bien...

Du coup, bah on est retard tiens !

"Allez Minus, c'est bon lâche ta tétine là, t'es plus un bébé hein !" dit-elle en le speedant alors qu'il n'est debout que depuis 3 minutes, ayant bien évidemment encore la tête dans l'cul Lulu.

Le p'tit dej de Minus est installé avec plusieurs propositions de ce qui lui ferait plaisir, plus les minutes passent, plus j'enlève de propositions (=moins de temps perdu à manger) (c'est pas comme si c'était indispensable de manger le matin...).

Au final, ne reste plus qu'une proposition : un verre de jus de fraise. De toute façon, il pourra prendre un vrai petit dej au périscolaire. Ils servent jusqu'à 8 h 20 alors tout va bien.

On monte dans la voiture. Ah. Il est déjà 8 h 21.

Arrivés l'école "Il a encore le temps d'aller prendre son p'tit dej ?" "Euh non, il est 8 h 26 ça va faire juste".

Bon, bah tiens Minus, prends ta compote du goûter histoire d'avoir quelque chose dans le ventre ce matin quand même... "Il ne te restera plus que les p'tits gâteaux du coup pour cet aprèm, c'est pas grave ? "Non non, t'inquiète pas, ça ira Maman".

Qu'il est conciliant cet enfant, c'est dingue. Il ne dit rien, il subit mon attitude d'abrutie sans broncher.

Je le speede et monte le ton parce que JE vais encore pointer en retard au boulot. Parce que JE n'ai pas pris mes dispositions pour être dans le timing.

Je le sais pourtant, pourquoi je n'y arrive pas ?

J'ai lu cet article l'autre jour, je me suis reconnue dedans et je me suis dis "mon comportement doit changer, dès maintenant".

Deux jours durant ça a été, Minus a eu le temps de petit déjeuner chez nous et même de le continuer (pour le fun !) au périscolaire avec ses copains. Je suis même arrivée bien avance au boulot.

Avec nos nouveaux changements, je pensais que ça allait tenir, il n'y avait pas de raison.

Et puis mes mauvaises habitudes on reprit le dessus.

Putain ça me saoule.

Je déteste lui mettre la pression dès le matin comme ça alors que c'est de MA faute.

"Dépêche-toi !" (ou pas)

*crédit photo

Rédigé par Kikekoidonc

Repost 0
Commenter cet article